IMG_4288.jpg

QUE JE T'AIME

Une femme aime un homme qui ne l’aime pas. Phèdre, épouse du roi Thésée, brûle d’amour pour Hippolyte. C’est la déesse Aphrodite qui a dressé le piège : offensée par Hippolyte qui lui préfère sa rivale Artémis, Aphrodite a trouvé un moyen de se venger. Elle maudit Phèdre et la condamne à aimer son beau-fils. Inspiré du mythe, la performance met en avant cette malédiction. Ni réécriture ni adaptation, juste Phèdre «avant la tragédie», victime des Dieux.

Que je t’aime met en lumière cet amour violent, un amour vécu comme un instantané sans fin. En transposant le mythe dans l’espace d’une salle de sport, cette proposition renoue avec la figure originelle d’Hippolyte, voué au culte de son corps, obsédé par son idéal de pureté, méprisant les couples et refusant l’amour. La passion de Phèdre, fantasmagorique, ouvre alors un espace hors-champ de sublimation où l’objet d’amour devient bourreau. 

DISTRIBUTION

Texte Extrait Phèdre de Racine

Conception et scénographie Tommy Milliot

Dramaturgie et voix Sarah Cillaire

Lumière Nicolas Bazoge

Son Yann Harscoat 

Avec Eye Haidara et Isaïe Sultan

PRODUCTION 

Production MAN HAAST

Coproduction  Théâtre de Lorient CDN

Avec le soutien de Montévidéo - Marseille, Point Ephémère - Paris

PERFORMANCE CRÉÉE LE 25 FEVRIER 2015 AU THÉÂTRE DE LORIENT - CDN

© Sarah Cillaire